Image default

8 bonnes raisons de se rendre à Véliko Tarnovo

Plus d’un million de touristes étrangers se rendent à la ville de Véliko Tarnovo chaque année. Ce chiffre place notre ancienne capitale en tête du classement des villes bulgares les plus visitées.  Tarnovo est animée toute l’année et sa vie culturelle est bouillonnante. Expositions, festivals, pièces de théâtre, conférences internationales, performances en plein air – les tentations pour les amateurs de l’art se succèdent l’une après l’autre. Les touristes ne parviennent pas à faire le tour de tout le patrimoine culturel et historique que leur propose l’ancienne capitale de la Bulgarie et ils reviennent encore et encore

Le tourisme culturel est parmi les priorités de l’administration locale qui a investi  des  millions d’euros pour améliorer l’infrastructure touristique.

Pendant l’été dans le centre historique on n’entend presque pas le bulgare. Et parmi les touristes – beaucoup de francais.  Lors des grandes fêtes ou événements internationaux impossible de trouver une chambre libre dans les hôtels locaux et il faut réserver dans les villes voisines. Donc pour ressentir l’esprit de notre ancienne capitale ce serait bien d’y rester plus longtemps.

 

Que faire à Véliko Tarnovo et quels sont les sites à ne pas manquer ?

 

1. La colline de Tzarévetz avec sa forteresse médiévale

Dans le Moyen âge Véliko Turnovo était la capitale du second Royaume Bulgare .  De nos jour les vestiges de cette grande ville médievale jonchent la colline de Tzarévets.  Les touristes peuvent y voir les ruines d’un château impressionant , d’ une église, ainsi que de nombreux bâtiments résidentiels et commerciaux.

Véliko Tarnovo 1

Véliko Tarnovo Bulgarie

Véliko Tarnovo forteresse

La ville était entourée d’une enceinte fortifiée. L’épaisseur de la muraille était en moyenne 2,4 m . Au sommet de Tsarevets  s’érige l’église patriarcale Ascensionq réstaurée . De nos jours la forteresse est scène d’évènements culturels, de fêtes médiévales et de représentations d’opéra grandioses !

 

2. Rue Gourko – fruit de l’ étreinte spectaculaire entre nature et architecture

Rue Gourko est un des endroits emblématiques de Tarnovo, avec ses vieilles maisons, tavernes et petits hôtels blottis les uns contre les autres. Vous serez enchantés par la belle vue sur la ville se dressant en amphithéâtre sur les rives de la rivière Yantra. Ses vieilles maisons sont blotties les unes sur les autres.

Véliko Tarnovo rue Gourko

Véliko Tarnovo centre historique

Véliko Tarnovo rue Gourko 221

Autrefois, les gens plaisantaient que ce n’est qu’ici qu’on élevait ses poules sur le toit du voisin. Le terrain est si raide que vous ne savez jamais combien d’étages a une maison. Par exemple vous entrez dans un petit bâtiment d’un étage et il s’avère qu’il y a encore 2 ou 3 étages sur la pente. Et toutes les maisons font face aux belles courbes de la rivière Yantra !

3. Passage obligé la Samovodska Tcharchia 

Véliko Tarnovo Samovodska Charshia

Véliko Tarnovo Hadji Nicoli

Il s’agit de l’ancienne  rue marchande. Elle mérite qu’on lui consacre au moins une matinée. Presque tous les métiers traditionnels bulgares y son représentés. La Samovodska est appreciée pour les coquettes boutiques des artisans et ses magasins de souvenirs.  Ici, dans la confiserie, appelée Chékerdjiinitsa (du mot turc cheker = sucre) vous pouvez boire un café sur sable et goûter toutes sortes de friandises.

4. Les musées de Véliko Tarnovo explorez l’histoire de l’ancienne capitale bulgare

Véliko Tarnovo est un manuel d’histoire bulgare avec ses nombreux musées, ses églises, monuments architecturaux, etc. Il n’est pas possible de les visiter tous en une ou deux journées. Mais  on pourrait au moins essayer de voir les sites principaux.

Véliko Tarnovo église

Véliko Tarnovo Assemblée Nationale bulgare
Salle de conférence de la première Assemblée Nationale bulgare

Nombreux sont les musées locaux à visiter. Musée ethnographique, Musée d’histoire, la prison où les oppresseurs ottomans torturaient les insurgés, le bâtiment de l’Assemblée constituante, la première Assemblée nationale bulgare, etc.

Le Musée de cire

Ce musée à Véliko Tarnovo enrichira nos idées sur la Bulgarie de l’époque du Moyen Age. Les visiteurs ont la possibilité de « rencontrer » des personnalités emblématiques du Deuxième royaume bulgare (1185–1396), plutôt leurs sculptures en taille réelle.

Elles sont tellement vraies, tellement vivantes ! On a le sentiment qu’elles nous suivent du regard et vont à chaque instant nous interpeller et raconter leur histoire pleine de joie et de tristesse, d’amour et de trahisons. Les vingt-huit figures de souverains du Moyen Age inspirant le respect et l’admiration, de boyards intrépides, mais aussi de gens et artisans ordinaires font partie d’une série de reconstitution d’événements historiques et de scènes du quotidien. L’auteur de ces véritables œuvres d’art qui nous font voyager dans l’histoire est le célèbre sculpteur de Véliko Tarnovo Boris Borissov.

Tarifs des billets d’entrée aux musées :
  • 6 BGN ( ou 3 euro)  pour les adultes et de 2 BGN ( 1 euro) pour les retraités et les étudiants.
  • Billet famille / avec enfants de moins de 18 ans / – 6 BGN
  • Cartes combinées pour 10 sites de musée – 20 BGN (10 euro)
  • Billet combiné famille – 30 BGN (15 euro)
  • Attention: chaque dernier jeudi du mois, l’entrée aux musées de Véliko Tarnovo est GRATUITE !!

Mais un des endroits les plus impressionnants, emblématique non seulement de Véliko Tarnovo, mais aussi de Bulgarie, est

5. Le spectacle  “Son et Lumière

Les soirs d’été, la colline de Tzarévets se transforme en scène fantastique de spectacles « Son et Lumière ».

Véliko Tarnovo Son et lumière

C’est comme si pour se réveiller de son sommeil séculaire et revivre à nouveau sa gloire de jadis. Aller à Véliko Tirnovo et ne pas assister à ce spectacle c’est comme aller à Rome et ne pas voir le Pape.  L’idée  est de faire renaître l’histoire riche  de Tzarévetz grâce à la musique et aux effets musicaux. Le méga show audiovisuel est parmi les attractions majeures en ville.  Les étrangers insistent pour le voir lorsqu’ils visitent Veliko Tirnovo.

6. Vin et gourmet à Véliko Tarnovo

En tant que descendants de la vieille aristocratie de Tsarévets, les gens de la région sont des bon vivants. Et ils sont définitivement en mesure d’apprécier la belle vie et la qualité du vin.  À Samovodska Charshia on organise des dégustations de vins bulgares et étrangers.  Les agences  locales organisent également des visites de vignobles et des degustations  dans les vinicoles à proximité. En fait, dans  la région la production du vin a des traditions millénaires.

Mais n’oublions pas que la culture du vin va de pair avec les émotions gastronomiques. Véliko Tarnovo est une destination culinaire réputée. La ville attire les gourmets et les conaisseurs de la bonne cuisine. Vous y trouverez une multitude de tavernes et restaurants locaux aux menus copieux et recherchés.  Je vous recommande: Le Tihiat kat, Malkiat Inter, Khan Hadji Nicoli, Shtastlivetsa etc…

7. Profiter du confort d’antan des hôtels locaux

Hôtels, auberges, chambres d’hôtes, studios, appartements à louer, et même  un camping à l’entrée de la ville – il y a beaucoup d’options pour séjourner dans l’ancienne capitale bulgare! Je suis allé plusieurs fois à Véliko Tarnovo et j’ai presque toujours été satisfait des hôtels.

Cet été j’ai séjourne à l’hôtel History Inn situé rue Gourco au centre-ville. Cést un petit hôtel dans une ancienne maison restaurée du 18 siècle  avec vue fantastique sur la rivière Iantra.

 

History Inn Veliko Tarnovo
History Inn Guest House
History Inn Guest House

Pendant l’occupation Ottomane cette maison pittoresque a servi de refuge pour abriter le grand révolutionnaire bulgare Vasil Levski. Le soi-disant Apôtre de la liberté se cachait dans une cave spéciale, dotée d’un tunnel d’évacuation menant droit  aux rives de la Iantra.

Au centre historique de Véliko Tarnovo on trouve de nombreux endroits agréables et chargés d’histoire. L’hospitalité et le confort y sont respectés. Les chambres d’hôtel sont presque toujours équipées d’une connexion Wi-Fi gratuite.

8. La cité romaine Nikopolis ad Istrum

Ne pas manquer de visiter les vestiges du site romain Nikopolis ad Istrum à une demi heure en voiture de Tarnovo ( à 22 km.). Fondée au IIe siècle par l’empereur romain Trajan (période de règne : 98-117), Nikopolis ad Istrum abritait des communautés de religions différentes et frappait ses propres monnaies.

De nos jour on peut y voir les ruines de la ville antique.  Parmi elles – les vestiges d’une canonnade, d’un petit théâtre, de bâtiments publics et de boutiques. Ainsi que les ruines des thermes. Jadis elles étaient pourvues d’un chauffage de sol, qui fonctionnait aussi dans d’autres bâtiments de la ville. Une matinée est suffisante pour visiter ce site historique e retourner l ‘après midi à Véliko Tarnovo.

La  Mairie de Véliko Tarnovo envisage la construction d’une rue le long de la rivière Yantra, d’une plage et d’un parc sur ses bords. Et pourquoi ne pas y lancer des petits bateaux de plaisance comme les bateaux-mouches de Paris?

Veliko Tarnovo est une ville pleine de surprises ! ❤️

Organisez vous-même votre séjour en Bulgarie

– Comment vous rendre de Sofia à Véliko Tarnovo

Veliko Tarnovo est situé à 225 km. de Sofia. Si vous décidez de voyager en bus, sachez qu’il y a une ligne de bus directe, qui part de Sofia – Central Bus Station et arrive à Veliko Turnovo. Les services partent toutes les heures et opèrent chaque jour. Ce trajet prend approximativement 3h 10m. Sinon vous povez louer une voiture. Dans ce cas votre trajet durera 2 h 40 m. Il n’y a pas de train direct entre Sofia et Véliko Tarnovo.   Consultez la carte ci-dessous

– Faites votre réservation d’hôtel directement à partir de l’outil de réservation ci-dessous



Booking.com


Други статии

Tutrakan sur le Danube – la ville la plus septentrionale de la Bulgarie

Veneta Nikolova

Tryavna brille de ses mille soleils splendides

Veneta Nikolova

Zlatograd – la ville au nom d’or …

Veneta Nikolova
error: Content is protected !!