Image default

L’église de Dobarsko et sa fresque cosmique

L’église de Dobarsko est située sur le versant sud de la montagne Rila, dans une région connue pour sa beauté naturelle et sa richesse en traditions culinaires. Parmi les destinations de tourisme rural préférées de nos jours, le village de Dobarsko  s’est pourtant fait connaitre bien avant, dans les années 70, et ce grâce à une histoire très mystérieuse.

Il s’agit de l’église des « Saints Théodore Tiron et Théodore Stratilate » aux  fresques murales. Elles datent de 400 ans . Deux d’ente elles représentent Jésus Chris à bord d’un …vaisseau spatial ! Ces mystérieusess fresque sont mentionnées par l’écrivain et ufologue suisse Erich von Däniken.  Dans les années 70 du 20e siècle il devient célèbre avec son roman « Souvenirs du futur », qui a inspiré un film culte du même nom.
 

Sur cette fresque, Jésus est dépeint dans un ensemble qui fait penser à un vaisseau spatial

qui  crache des flammes sur un fond qui ressemble à une reproduction de la stratosphère et de l’espace cosmique.

D’après  le maire du village de Dobarsko, Nikola Naydénov beaucoup de touristes sont impressionnés par cette fresque. Une des raisons est que  la science contemporaine n’a aucune explication sur la « soucoupe volante » représentée.
C’est assez courant dans les fresques orthodoxes de cette époque, d’illustrer le ciel et des éléments.  Aujourd’hui nous les  qualifions de « cosmiques ». Ce sont les éléments d’une symbolique qui met en scène la gloire de Dieu. Mais ce n’est pas l’avis des ufologues et des amateurs d’OVNI.
  

L’histoire de la restauration de l’église véhicule une autre légende qui excite les esprits. A priori, l’église date de 1614. Sa structure a trois nefs. Elle est  tout à fait comme les autres églises orthodoxes de type byzantin. Mais, en 1978, lorsqu’elle est en travaux de restauration, il se produit un fait curieux.

Lorsque la couche de suie sur les murs est nettoyée, les restaurateurs sont impressionnés par l’état des fresques. Les scènes bibliques sont éclatantes de fraîcheur. Les visages des saints sont comme vivants, exprimant la joie et non pas la souffrance de martyres comme d’ordinaire. Ils sont d’une perfection artistique qui rappelle les chefs-d’œuvre du peintre italien de la Renaissance Giotto.

 L’église est petite, elle fait 160 m2, alors que les fresques qui recouvrent ses murs sont environ 460.

Dans aucune autre église en Bulgarie, il n’y a une telle densité de peintures murales. Il n’y a pas un seul centimètre qui n’ait pas été peint. L’église compte 30 représentations de saints. Il y a aussi une grande quantité d’images de femmes, ce qu’on ne voit pas ailleurs.

La fresque des deux saints guerriers Saint Dimitar et Saint Georges sont extraordinaires.  Ils sont peints en taille réelle, comme nulle part ailleurs.  À l’exception du monastère Zographou, sur le Mont Athos. Partout ailleurs ils sont dépeints à cheval. L’iconostase est aussi unique, avec ses portes royales. Ainsi que  ses douze saints en taille réelle. C’est quelque chose de rare aussi .

Sur la coupole du milieu, les fresques représentent différents moments de la vie de Jésus. C’est ici que nous retrouvons la fameuse fresque de la « Transfiguration ». Elle représente le Sauveur dans ce qui ressemble à un vaisseau spatial.
 

Sur le côté sud de l’église, une suite de peintures murales dépeint différentes scènes du Nouveau testament. Comme l’enlèvement du corps du Christ de la croix. Ou  les lamentations sur sa tombe, ainsi que la fresque emblématique de la « Descente aux enfers ». Ici, le Sauveur descend dans l’enfer à bord d’un engin qui ressemble à une fusée. Pour enfin ouvrir de nouveau les portes du paradis.

L’église cache aussi un autre secret – sa source d’eau miraculeuse qui est recherchée pour ses propriétés curatives. En effet, on voit souvent une longue queue de gens portant des bouteilles à remplir devant la source. Cette source d’eau coule en permanence et ne gèle jamais, même durant les plus froides journées d’hiver. Elle a des vertus curatives . Elle peut soigner certaines maladies pas très graves comme des infections, des herpès, et des allergies.

 

Organisez vous-même votre séjour en Bulgarie

– Comment vous rendre de Sofia à Dobarsko

La distance entre Sofia et Dobarsko est de 170 km. Se rendre en auto est la facon le plus rapide et commode . La durée du trajet est environ  2h 20 m. Le meilleur moyen de  se rendre de Sofia à Dobarsko sans voiture est de prendre le  bus via  la ville de Banja . La durée du trajet  est 2h 54m .  Consultez la carte ci-dessous
– Faites votre réservation d’hotel directement à partir de l’outil de réservation ci-dessous

Dobarsko se trouve près de la station de ski Bansko qui déborde d’hotels et d’attractions touristiques
Booking.com

Други статии

Bienvenue aux salines de Provadia – la plus vieille ville d’Europe

Veneta Nikolova

Kutela – le secret de la coupe des dieux

Veneta Nikolova

Les catacombes de Sofia – bienvenue dans la cité des morts

Veneta Nikolova
error: Content is protected !!