Image default

Explorez les montagnes près de Sofia

Entourée de partout de petites et de grandes montagnes, Sofia est un merveilleux point de sortie pour des randonnées pédestres au sein de la montagne.

Expliquons le par des chiffres. La Bulgarie possède 37 montagnes. Si vous partez en voiture de Sofia, en une heure vous pouvez arriver jusqu’à 20 d’entre elles. C’est un avantage sérieux, car dans la région de notre capitale vous découvrirez une variété étonnante de toutes sortes de montagnes – basses, hautes, vertes, escarpées, rocheuses… Il y a des montagnes pour toutes les saisons.

 

Les montagnes Sofia

A la différence de la plupart des villes européennes surpeuplées, les sofiotes ont la possibilité d’ échapper rapidement et facilement à l’épais smog qui couvre notre capitale de deux millions d’habitants et de s’enfuir dans la montagne. Le refuge le plus recherché et le plus accessible contre le stress de la ville et de ses émanations d’essence c’est

La montagne de Vitocha 

Elle est située à 10 kilomètres à peine de la partie centrale de Sofia. La montagne est parfaite pour le ski en hiver et la randonnée en été

Vitosha  est facilement accessible en auto et en transport publique.  La montagne attire les touristes avec sa nature préservée et ses nombreux circuits permettant de vous immerger dans la beauté vierge de la montagne.

Vitosha – une des montagnes prés de Sofia

Sofia est la seule capitale européenne à offrir de superbes opportunités de sports d’hiver. Vous pouvez rejoindre la Station de ski de Vitosha avec le télésiège de Dragalevtsi ( une banlieue de la capitale blottie aux pieds de la montagne) ou bien avec la télécabine à partir de Siméonovo (une autre banlieue). Un des points forts de Vitosha est la possibilité de pratiquer le ski de nuit, de 18h30 à 22h00.

De la montagne une belle vue panoramique surplombant Sofia s’offre aux regards épatés des touristes.

Ne pas manquer à Vitosha :
  • Le mont Cherni vrah – le plus haut sommet de la montagne , s’élevant à 2290 m. Il est couronné du radar de l’aéroport de Sofia . C’est à ses pieds que se trouve la Station de ski de Vitosha.
  • L’église médiévale de Boyana, incluse dans la liste de l’UNESCO du patrimoine mondial. C’est l’un des sites le plus visités par les touristes à cause de ses peintures murales et de ses fresques datant du 13e siècle,  considérés comme  précurseurs de la Renaissance Ouest Européenne.
  • Zlatnite mostove – Il s’agit d’un phénomène naturel impréssionnant qui ressemble à une énorme  rivière en pierres. C’est aussi le point de départ pour les randonnées dans la montagne.

Mais il y a aussi d’autres itinéraires moins connus dans les environs de Sofia qui nous mènent loin de la foule, du trafic intense et du stress qui s’accumule.

La montagne de Lozène

Très populaire pour les excursions à la fin de la semaine est la montagne de Lozène, recouverte d’un dense réseau de sentiers à l’ombre. Peu de sofiotes savent que ses versants recouverts de forêts sont une partie de la montagne Sredna Gora. Le massif  commence à partir du barrage de Pantcharevo près de Sofia et traverse à l’Ouest et à l’Est presque toute la Bulgarie.

Le barrage de Pancharévo

Au Sud de Sofia dans la direction de la ville de Pernik se succèdent les pentes de la Golo Bardo qui recèlent en leurs profondeurs des systèmes de grottes non encore étudiés. On y trouve également l’une des plus vieilles réserves bulgares celle d’Ostritza. On y conserve des variétés uniques de la période des glaciers.

La montagne de Liulin

Elle est située dans la partie occidentale de Sofia . Elle est facilement accessible . Ici l’air est d’une pureté de cristal et même curatif. Ce n’est pas par hasard qu’aux pieds de ses versants les plus à l’Ouest se trouve la villégiature balnéologique de Bankia, célèbre par ses sources minérales curatives.

Le monastère de « Sainte Petka »

À ne pas manquer le monastère pituresque « Sainte Petka » du 13 ème siècle , situé au confins de la villégiature.

Le Kraichté

Une région, qui n’a pas encore été touchée par le tourisme de masse est celle dite de « Kraichté ». Elle se trouve à l’Ouest de Sofia, non loin de notre frontière avec la Serbie. Beaucoup de gens ont entendu parler d’elle mais peu d’entre nous savent qu’il y a là bas 11 montagnes pittoresques, formées pendant différentes périodes.

Ce sont des massifs très sauvages rarement visités par les hommes. Les montagnards les préfèrent à cause de l’accès direct à la nature dans sa plus pure virginité. Il n’y a pas d’allées asphaltées, ni d’inscriptions ou de chalets. Vous marchez à travers des routes à charrettes ou de sentiers pour chèvres. Tandis que les villages y sont presque inhabités. L’un des endroits intéressants à Kraichté c’est le défilé de Prolom. Tous ceux qui ont voyagé par train de Sofia vers Koustendil ont été impressionnés par les énormes rochers formants des tours et des figures rocheuses étonnantes sur son passage.

Peu utilisées pour des excursions en fin de semaine est la région montagneuse autour de la ville de Tran, au Nord Ouest de Sofia. A plusieurs kilomètres de la ville au sein de rochers inaccessibles de la rivière Erma se faufile un sentier écologique traversant un site d’une beauté de paradis. L’itinéraire cependant est difficile et il est plutôt pour des montagnards expérimentés.

Les rochers de Lakatnik 

Ne manquez pas de visiter les alentours du village Gara Lakatnik dans la montagne Stara planina. Ici, sur le versant gauche de la Gorge de la rivière Iskar, s’élèvent de magnifiques rochers. Le fleuve  zigzague dans les plis de la montagne.

Ces rochers  s’appellent Lakatnik en raison de la courbure de la rivière. Elle ressemble à un coude humain plié ( en bulgare « lakat » signifie coude ) . Ces formations naturelles uniques représentent une couronne rocheuse atteignant 250 m de haut. L’œil épaté du voyageur y distingue des personnages, des tours, des pyramides …  Visitez : Lakatnik est un paradis pour les accro à l’adrénaline

montagnes Sofia

Други статии

Lakatnik est un paradis pour les accro à l’adrénaline

Veneta Nikolova

Le tourisme noir – sur les traces du passé communiste en Bulgarie

Veneta Nikolova

La montagne Stranja – sauvage et énigmatique

Veneta Nikolova
error: Content is protected !!